Ordonnancement d’une cérémonie

mardi 5 octobre 2010

JPEG - 54.1 ko

1. Cérémonie en présence d’un emblème des armées.

  • Accueil des autorités
  • Salut à l’emblème
  • Remise de décorations (éventuellement)
  • Lecture d’un ordre du jour (éventuellement)
  • Message ou allocution (éventuellement)
  • Défilé (éventuellement)
  • Salut des porte-drapeaux et des délégations
  • Départ des autorités.

2. Cérémonie en l’absence d’un emblème des armées.

  • Accueil des autorités
  • Revue des troupes (si volume de troupe suffisant)
  • Montée des couleurs (éventuellement)
  • Remise de décorations
  • Lecture d’un ordre du jour
  • Message ou allocution (éventuellement)
  • Défilé (éventuellement)
  • Salut des porte-drapeaux et des délégations
  • Départ des autorités.

3. Cérémonie incluant un hommage aux morts.

Les cérémonies d’inauguration, de dévoilement de plaque ou à proximité immédiate d’un Monument aux Morts, doivent inclure un hommage aux morts.

Il est d’usage dans ce cas d’honorer les morts avant les vivants.

Les phases suivantes sont alors à insérer dans cet ordre et avant la remise de décorations :

  • Inauguration, dévoilement de plaque (éventuellement)
  • Dépôt de gerbe
  • Minute de silence
  • Ravivage de la flamme (éventuellement)

4. Dépôt de gerbe.

Certaines cérémonies patriotiques incluent un dépôt de gerbes au pied d’un monument aux Morts, une stèle ou dans un cimetière.

  • Lorsqu’une troupe est présente, elle est mise au « présentez-armes » par le commandant des troupes.
  • L’usage veut que le dépôt de gerbe se fasse dans l’ordre inverse de l’ordre de préséance, de telle manière que l’autorité principale dépose sa gerbe en dernier au meilleur emplacement.

L’autorité invitante peut alors déposer sa gerbe juste avant l’autorité qui préside.
L’organisateur peut annoncer ou faire annoncer le dépôt de chaque gerbe : « Gerbe du Conseil Général.... »

Lorsqu’une troupe est présente, elle reste au « présentez-armes »

  • Dès que la dernière gerbe est déposée, le chef de détachement commande « aux Morts ». Les drapeaux d’associations s’inclinent jusqu’à la fin de la minute de silence.
  • La fin de la minute de silence est marquée par l’exécution de l ’hymne national ou son refrain en fonction de la présence ou non d’un drapeau ou étendard des forces armées et des formations rattachées. Puis le commandant des troupes fait reposer les armes et met les troupes au repos.

5. Lecture d’un ou plusieurs messages.

  • Lorsqu’une troupe est présente, elle est mise au « garde à vous » par le commandant des troupes uniquement pour la lecture des messages officiels. Sinon elle reste au repos.
  • Lorsqu’une cérémonie comporte des allocutions, celles-ci sont prononcées par les autorités dans l’ordre inverse des préséances. Ainsi un message du gouvernement doit être lu en dernier.

6. Remise de décorations.

Excepté pour les deux ordres Nationaux et la Médaille Militaire, la remise de décorations devant la troupe n’est pas une obligation pour les militaires et assimilés. Aucune autorité civile ne peut remettre une décoration en présence de la troupe.

7. Obligatoirement devant le front des troupes.

  • Légion d’Honneur
  • Médaille Militaire
  • Ordre National du Mérite

8. Pouvant être remises devant le front des troupes ( uniquement à la demande des récipiendaires ).

  • Croix de la libération
  • Croix de guerre
  • Croix de la valeur militaire
  • Médaille de la gendarmerie nationale
  • Médaille des évadés
  • Croix du combattant volontaire
  • Croix du combattant volontaire de la résistance
  • Croix du combattant
  • Ordre du mérite maritime
  • Médaille de l’aéronautique
  • Médaille d’outre-mer.
  • Médaille de la défense nationale
  • Médaille des services militaires volontaires
  • Médailles commémoratives
  • Médailles d’honneur pour actes de courage et de dévouement
  • Médailles d’honneur du service de santé des armées.

9. Ne pouvant en aucun cas être remises sur le front des troupes au cours d’une prise d’armes.

Certaines médailles ou insignes ne peuvent être remis devant le front des troupes, mais à remettre en cérémonies privées ou publiques sans présence de troupes.

Leur liste peut être obtenue sur demande à la Délégation militaire départementale (D.M.D.)