La Rente Mutualiste.

jeudi 21 juin 2018
par  secretariat

LA RETRAITE MUTUALISTE.

La Retraite Mutualiste du Combattant est un contrat d’assurance vie libellé en euros réservé aux Anciens combattants et Victimes de guerre. Le contrat a pour objectif de se constituer une retraite complémentaire dans un cadre fiscal avantageux.

Les conditions

Pour souscrire une Retraite Mutualiste du Combattant, il est nécessaire de répondre à au moins une de ces trois conditions :
•Etre titulaire d’un Titre de Reconnaissance de la Nation (TRN),
•Etre titulaire de la Carte du Combattant,
•Etre reconnu comme Victime de guerre (conjoints, enfants ou parents d’un Ancien combattant « Mort pour la France à titre militaire »).

Les avantages

•Une triple valorisation :
o Une rente majorée par l’État de 12,5 % à 60 % pendant la phase de perception selon le conflit auquel vous avez participé, le titre que vous détenez et sa date d’obtention,
o Une revalorisation annuelle de l’État pour compenser, du moins en partie, les effets de l’inflation,
o Une bonification de la Carac, fixée annuellement par son Conseil d’administration

•Des versements déductibles de votre revenu imposable. La fiscalité avantageuse de l’assurance vie en matière de succession : en cas de décès, le capital est transmis à vos bénéficiaires hors droits de succession

L’arrêté du 1er août 2017 (paru au Journal Officiel du 12 août 2017) porte la valeur du point d’indice de pension militaire d’invalidité à 14,40 € à compter du 1er janvier 2017, ce qui a pour effet de porter le plafond de rente majorée par l’Etat de la Retraite Mutualiste du Combattant à 1 800 €.
Que vous soyez en phase de constitution de votre rente ou en phase de perception, les versements effectués au cours de cette année sont déductibles de votre revenu imposable dans la limite de ce nouveau plafond de rente.