Editorial

samedi 9 septembre 2017
par  Jean-Louis VASSEROT

COMMUNIQUE

L’UNC s’oblige en raison de ses statuts, à une neutralité absolue envers tout ce qui intéresse la politique, les religions ou ce qui s’y approche, ainsi que les idées de natures philosophiques. Un homme politique vient de prononcer à l’égard du passé de notre pays , une phrase qui le met gravement en cause. Dès lors qu’il s’agit de l’honneur de notre nation, l’UNC se doit de réagir. C’est ce que fait notre Président national dans le communiqué joint.

PDF - 65.7 ko
Mars 2017 - Communiqué du Président National de l’UNC

EDITORIAL

Juin-Juillet 2017 - Editorial de Jean-Louis VASSEROT, Président-adjoint départemental

JPEG - 22.3 ko
Le Président-adjoint départemental de l’UNC 44 Jean-Louis Vasserot

Anciens combattants, nous assurons trois missions fondamentales : l’entraide, la mémoire et la veille au respect des valeurs nationales.

Nous pouvons assurer dans nos associations la première. Pour les autres, si nous avons la volonté de faire, cela dépasse souvent nos capacités, mais nous vivons dans des collectivités et en particulier les communes. Elles disposent de ces moyens en personnel, en matériel et en finances. Elles organisent le calendrier des manifestations. Elles sont en relation avec la population, les autres collectivités et les administrations. Nous devons donc travailler avec elles.

Comment ? En allant voir les élus. Il y a bien entendu le Maire, mais il ne peut tout faire à lui seul. Il y a aussi, un élu particulier : le « Correspondant défense ». En fonction dans chaque commune, il est nommé par délibération du Conseil municipal. C’est la clé ouvrant la porte vers l’autorité militaire et l’ONAC. C’est l’élu qui référent des associations d’anciens combattants, celui qui porte leurs demandes vers la municipalité, qui permet l’aide et l’organisation de nos manifestations, activités et réunions. Il assure les relations avec les autres collectivités Bref c’est notre élu ressources et c’est sa mission.

Ne cherchons donc pas des complications : nous avons besoin d’aide en Mairie ? Pensons à lui en priorité

Mai 2017 - Editorial de Jean-Louis VASSEROT, Président-adjoint départemental

Algérie du 2 juillet 1962 au 2 juillet 1964, nous UNC, demandons depuis longtemps la carte du combattant pour tous ceux qui y ont empli leur devoir, à la demande de l’Etat.

Il y a ceux qui en parlent, ils sont nombreux. Il y a ceux qui agissent, ils sont rares. Plusieurs adhérents de notre département ont fait une demande de carte à l’ONACVG. Leurs demandes ont été refusées. Ils ont alors déposé une requête au Tribunal Administratif de Nantes. L’un d’entre eux nous en a informés directement, peu de temps avant son audience du tribunal. Dans ce temps très court, nous avons pu nous avons réussi à demander des renseignements à Paris et préparer un mémoire de défense vers le juge. Ce dernier après avoir écouté notre camarade le 2 mars dernier, a décidé de rendre sa décision en délibéré sous un mois.

L’UNC est une famille. Dans une famille on se parle. Adhérents, associations, fédération départementale et
conseil national, nous sommes tous unis pour nous aider, encore faut-il nous informer pour pouvoir agir.
Nous aurions certainement pu faire plus et mieux : deux camarades ayant également déposé une requête au tribunal nous l’ont fait savoir mais trop tard pour que nous puissions les aider ! Il fallait nous informer ou demander de nous informer.

Entre le dépôt de la requête et l’audience au tribunal 2 ans se sont écoulés, c’est le délai normal. 2 ans de silence ! 2 ans perdus ! Un très regrettable gâchis !

Avril 2017 - Editorial de Jean-Luc GUILLOT, Trésorier départemental de l’ UNC 44.

JPEG - 94.2 ko
Le Trésorier de l’UNC 44, Jean-Luc GUILLOT

Le trésorier n’est pas seulement un simple caissier ou comptable. Son rôle principal est la conduite de la politique financière de l’association décidé par le Conseil d’Administration pour une gestion saine et rigoureuse.

Le trésorier trace les objectifs de dépenses à engager pour réaliser le programme d’activité et évalue également quelles seront les ressources de l’association.

Les responsabilités du trésorier
Garant de la gestion comptable, il se charge des ressources financières et propose des moyens pour obtenir des recettes. Il assure les relations entre l’association et les organismes financiers.

L’année 2016 répond en tous points à nos objectifs : diminution sensible des frais de déplacements, de réception et de fonctionnement. Recherche constante d’un niveau de rémunération des avoirs malgré un contexte fort de taux bas. La collecte de la tombola des années 2016, 2017 et 2018 nous permet de préparer le centenaire de l’UNC 44 en 2019.

Février 2017 - Editorial de Jean-Charles ROLLAND, Président départemental de l’ UNC 44.

JPEG - 100.5 ko
Le président de l’UNC44 Jean-Charles ROLLAND.

Chers amis.

Merci de la confiance que vous me témoignez en qualité de président de la fédération départementale ! Permettez-moi de vous remercier pour les travaux des commissions réalisés en 2016 et pour que tout nos efforts participent au progrès et satisfassent nos adhérents de Loire-Atlantique.

Côté finances, nous apprécions le sérieux de la présentation des comptes qui donne une lecture facile et agréable ainsi que celle du compte prévisionnel.
Côté décorations nationales et internes, il semble que le rythme de l’étude des dossiers soit satisfaisant, même si on peut toujours mieux faire dans la recherche des adhérents méritants, tant pour les décorations nationales que pour celles internes à la fédération.

S’agissant de la commission Centenaire nos premières réunions sont encourageantes, le timing que nous nous étions fixé est suivi afin qu’en 2017 nous puissions être en mesure de présenter ce projet aux présidents des associations.
Chaque année et plus particulièrement l’année dernière j’avais insisté sur la « confidentialité » qui doit être respectée dès l’instant où nous nous réunissons. Je vous demanderais de respecter celle-ci indispensable pour la bonne marche de notre fédération départementale.

Permettez-moi de remercier Stéphanie pour le travail qu’elle réalise avec sérieux.
Merci pour l’énergie que vous déployez pour que notre fédération progresse.

Janvier 2017 - Editorial de Jean-Charles ROLLAND, président départemental de l’ U.N.C 44.

Mes chers amis,
Notre assemblée générale ordinaire s’est tenue le mercredi 30 novembre à l’Odyssée d’Orvault. Tout d’abord merci aux élus, présidents des associations, adhérents et veuves présents ou représentés. Un moment fort d’échanges, de rencontres mais aussi de partage. Une opportunité pour évoquer l’avenir au travers du nécessaire recrutement que nous impose l’âge moyen de nos adhérents (76 ans), par une ouverture en direction des soldats engagés dans le cadre des Opérations Extérieures (OPEX) et les Soldats de France.

Nos comptes ont reçu le quitus de l’assemblée ainsi que notre implication dans l’aide aux plus défavorisés d’entre nous. Notre conseil d’administration avec l’aval et le soutien des adhérents, s’investit quotidiennement pour la sauvegarde de nos intérêts, la conduite d’actions de solidarité mais également en perpétuant le souvenir des Morts pour la France et en se remémorant les 270 anciens combattants qui nous ont quittés en 2016. Notre contribution inlassable au devoir de mémoire et la promotion de l’esprit de défense sont indissociables de notre action.

Permettez-moi de revenir brièvement sur l’intervention de l’un de nos adhérents. Il a semé le trouble en fustigeant l’insuffisance de notre solidarité (on ne peut aider ceux qui ne le demandent pas), en contestant l’augmentation de 1 euro de votre cotisation annuelle (il en avait approuvé le principe lorsqu’il était administrateur départemental) dont vous ne pouvez ignorer qu’elle finance en grande partie l’échelon central à Paris, et ce n’est que de retarder une échéance applicable sur la cotisation 2018. Il a également considéré que notre fédération menait un train de vis dispendieux mais à tort. Lui-même aux responsabilités avait validé notre mode de fonctionnement et nos dépenses ont été fortement diminuées.

Cette intervention publique, alors que chacun peut venir discuter librement et sans difficulté au siège fédéral, a suscité la réprobation de notre conseil d’administration et je tenais à vous remercier pour vos nombreux soutiens. Sans doute est-ce un sentiment de rancœur, d’amertume, une ambition contrariée… Il n’en reste pas moins. Sans esprit polémique, je tenais à m’ en exprimer à vous tous et en toute franchise.


Brèves

18 septembre - Le nouveau D.M.D de Loire-Atlantique vient de...

Le nouveau D.M.D de Loire-Atlantique vient de prendre son commandement. Voir article dans la (...)

4 septembre - Conseil de Présidents 2017

Le Conseil des Présidents 2017 se tiendra le mardi 7 novembre 2017, à Orvaule, salle de l’Odyssée (...)

3 septembre - Conseil de Présidents 2017

Le Conseil des Présidents 2017 se tiendra le mardi 7 novembre 2017, à Orvault, salle de l’Odyssée (...)